….le concept…

« LIVRES AU MIROIR »

Commissariat Général : Yann Sordet

Commissaire adjoint : Florine Levecque Stankiewicz

Commissaire artistique : Ludovico Pratesi

 

Le concept

Peut on faire le portrait d’une personne sans montrer son visage ?  Est-il possible de décrire le caractère d’un personnage public en n’utilisant que les mots avec lesquels il décrit lui-même sa personnalité, son caractère, ainsi que son histoire et sa vie professionnelle ?

Lorsque nous opérons le choix d’un livre qui nous représente dans la réalité, nous mettons en jeu la dimension la plus personnelle de notre être, souvent la plus intime, notamment lorsque le livre en question a contribué à forger notre identité.

Ce projet découle d’une réflexion sur la possibilité de « peindre » le portrait de certains protagonistes de la vie culturelle, scientifique et sociale française à travers le livre qu’ils ont choisi pour se raconter dans leurs aspects publics, mais aussi privés et professionnels. Le choix des auteurs représentés n’est pas un hasard; ce sont des personnalités qui entretiennent une relation directe et professionnelle avec la page et qui ont fait de l’écriture un outil fondamental pour la construction de leur identité.

La portée innovatrice de ces « portraits de textes » consiste précisément à les présenter dans le contexte d’une bibliothèque historique afin de provoquer un dialogue intéressant entre les livres chargés de l’histoire de notre société, exposés dans un lieu si particulier et les œuvres conçues comme des portraits non peints joués entre écriture et image et capables, pour cette raison, de révéler certains aspects inusuels des personnages considérés.

 

Les personnages

 

Des personnalités contemporaines les plus représentatives de la culture du XXIe siècle ont été invitées à participer au projet. Elles utilisent l’écriture pour définir leur engagement professionnel: écrivains,  plasticiens, musiciens, poètes, professionnels du livre, essayistes, journaliste, jusqu’au grand monde de la science :

Claude d’Aspremont, économiste et épistémologue  Marc Augè, anthropologue  Frédéric Barbier, historien du livre  Paul Bertrand,  historien  Catherine Bréchignac, physicienne  Jean Pierre Changeux, neurobiologiste  Gilles Clément, paysagiste  Max Engammare, directeur des éditions Droz   Thierry Escaich, compositeur  Odile Eisenstein, chimiste  Michèle Finck, poète ; Adrien Goetz, historien de l’art et écrivain  André Jammes,  libraire  Marc Kopylov, fondateur des Editions des Cendres  Dany Laferrière, écrivain  Astrid de La Forest, peintre graveur  Olivia de Lamberterie, journaliste et écrivain  Marc Lazar, historien, sociologue  Amin Maalouf, écrivain  Catherine Millot, psychanalyste et écrivain  Hervé Niquet, chef d’orchestre  Emmanuel Pierrat, avocat et écrivain  Jean-François Porchez, typographe  Pierre Rosenberg, historien de l’art  Diane de Selliers, éditeur, fondatrice des éditions Diane de Selliers   Jean-Yves Tadié, professeur de littérature  Frederic Worms, philosophe ……..

 

Le projet

 

Le projet est une démarche artistique qui consiste en la rencontre d’un livre, d’une personnalité et de l’artiste dans l’optique de faire jaillir une œuvre à partir de cette rencontre.

Chaque personnage est invité à choisir le livre qui représente son identité culturelle, professionnelle, en accord avec sa vie intellectuelle, personnelle et à rédiger un court texte illustrant les raisons de son choix, ses motivations. Le texte sera intégré dans un dispositif photographique mobilisant également des reproductions du livre en question.

 

Ce texte permet donc à l’artiste de créer deux images du livre : l’une de l’intérieur, qui interprète les éléments fondamentaux fournis par le personnage pour représenter l’essence de son choix (une phrase, un mot, le titre d’un chapitre ou une page complète) et l’une de l’extérieur du livre soulignant son appartenance au vécu du personnage.

 

L’oeuvre

 

Chaque œuvre (110x60cm) est composée de deux photographies prises par l’artiste, ainsi que du texte écrit par l’auteur qui a choisi le livre, pour réaliser un seul panneau imprimé sur papier.

 

 

 

 

 

Conseiller culturel: Régis Nacfaire de Saint Paulet